MadawaskaClaim.ca ACCUEIL QUESTIONS? HISTORIQUE CONTEXTE MISE À JOUR

Q: Pourquoi faites-vous cette revendication?

R: La Première Nation Malécite du Madawaska (PNMM) est une des communautés autochtones les plus progressives au Canada, et est sur une voie déterminée vers l’autonomie gouvernementale. La  PNMM a formellement demandé la reconnaissance de la validité de sa revendication particulière contre le gouvernement du Canada (“Canada”) relative à certains terrains depuis plus de 20 ans – quoique l’histoire de la revendication de la PNMM remonte à plus de 250. Canada a établi une mise à jour du processus du tribunal des revendications particulières en 2008 – et la PNMM est finalement à l’étape de l’audience.  Pour le bien de la communauté, et en allant de l’avant vers l’autonomie gouvernementale, nous attendons impatiemment la résolution de la revendication dans les prochains mois.


Q: Quels terrains revendiquez-vous?

R: La façon la plus simple de vous répondre est de vous montrer une carte.  Comme vous l’avez lu sur la page concernant la revendication, les terrains sur l’arpentage des frontières complété par George Sproule en 1787 avec la notation: “Les indiens ont besoin de la parcelle de terre dans les lignes rouges à réserver pour leur utilisation. Excepté le lot Kelly,”– est la zone qui concerne notre revendication.  Cela comprendrait presque toute la ville d’Edmundston et la réserve actuelle.


Q: Est-ce que le gouvernement peut prendre mon terrain pour régler cette revendication?

R: Non. Cette revendication traite de terrain qui n’a jamais été cédé à la Couronne. Le processus du tribunal des revendications particulières traite seulement de compensations monétaires, et a un plafond sur le montant total que peut recevoir le demandeur.


Q: Combien de temps prendra cette revendication?

R: Bonne question, nous souhaitons le savoir exactement, nous aussi!  À date, la PNMM a travaillé plus de 20 ans pour faire le cas d’une revendication particulière.  Le processus actuel du tribunal des revendications particulières avance actuellement à un pas où – nous espérons – nous serons en position de traiter de la question de compensation avant la fin de 2017.


Q: Combien d’argent cherchez-vous?

R: Le plafond sous le tribunal des revendications particulières est de $150 millions.  Un processus basé sur l’évaluation a lieu une fois la revendication déterminée valide, et que le demandeur passe à l’étape de la compensation.


Q: Que ferez-vous avec l’argent obtenu?

R: Notre communauté est sur la voie de l’autonomie gouvernementale.  Avec la compensation qui nous sera payée, nous continuerons à traiter des priorités des membres de notre Première Nation– du logement jusqu’aux autres besoins.  Nous sommes anxieux de poursuive une voie de croissance économique, de réaliser des opportunités, en partenariat avec la ville d’Edmundston et tous nos voisins, notre communauté, et nos partenaires d’affaires.


Q: Est-ce que c’est à propos de trouver et de rejeter le blâme?

R: C’est à propos de résoudre une partie clé de notre histoire, afin de pouvoir avancer comme communauté. C’est à propos d’équité procédurale, et à la hauteur des accords historiques, au nom de l’institution du gouvernement du Canada. Ce n’est pas à propos des familles auxquelles des lots ont été attribués en tant qu’individus.


Questions?

Première Nation Malécite du Madawaska    1171 rue Principale    Première Nation Malécite du Madawaka  E7C 1W9

English